ENSEMBLE CLEMATIS

A PROPOS DE CLEMATIS



 

La clematis est une fleur agréablement odorante qui représente le principe de l’idéalisme et de la créativité… Voilà qui justifie parfaitement le nom donné à cet ensemble de musique baroque : « créativité » parce que ce répertoire ne peut vivre que par le biais d’une interprétation basée sur l’instant et le renouvellement, « idéalisme » parce que seul le respect des sources authentiques permet cette créativité.

C'est en 2001 que la violoniste Stéphanie de FAILLY crée l'ensemble CLEMATIS dont l'objectif est de travailler le répertoire méconnu du XVIIe siècle. Il aborde aussi bien le vaste répertoire italien que des œuvres allemandes ou françaises, avec toutefois un intérêt particulier pour les pages oubliées des compositeurs des Pays-Bas comme Nicolaus à Kempis, Carolus Hacquart ou Gioseffe Zamponi. C’est l’ensemble Clematis qui a réalisé la restitution et la re-création de son opéra Ulisse all’isola di Circe qui avait été joué pour la première fois à Bruxelles en 1650. Réalisé avec une distribution éblouissante, l’enregistrement de cet opéra est édité chez RICERCAR sous la direction de Leonardo Garcia Alarcon.

Formation à géométrie variable, l'ensemble CLEMATIS réunit, autour de sa fondatrice, des musiciens choisis en fonction des différents projets musicaux. Tous sont actifs au sein des meilleures formations baroques du moment. Outre ses prestations en Belgique, l’ensemble a donné de nombreux concerts à l’étranger : Pays-bas, France, Italie, Espagne, Israël, Pologne, Bolivie, Mexique, Russie…).

L’un des centres d’intérêt de CLEMATIS est la musique instrumentale italienne du XVIIe siècle, principalement celle dédié au développement du répertoire du violon ce qu’illustrent les enregistrements consacrés à Carlo Farina et à Giovanni Battista et Tomaso Antonio Vitali dont Stéphanie de Failly a enregistré le célèbre Ciaconna, repartant du manuscrit original et rendant à cette partition toute son originalité baroque. Un disque consacré à Giovanni Legrenzi a été publié en 2016 et 2017, à l’occasion de l’année Monteverdi, un nouvel enregistrement consacré à la musique instrumentale à la cour de Mantoue sera édité..

L’autre centre d’intérêt de CLEMATIS est le répertoire religieux et instrumental allemand du début XVIIe siècle aux premières compositions de J.S. BACH. Pour ces programmes de musique vocale, CLEMATIS fait appel à plusieurs solistes parmi lesquels Mariana Flores, Juliette Perret, Paulin Bündgen, Zachary Wilder, Fernando Guimaraes, Philippe Favette.

CLEMATIS collabore également avec les autres ensembles que dirige Leonardo Garcia Alarcon, la CAPPELLA MEDITERRANEA et le CHŒUR DE CHAMBRE DE NAMUR ; c’est le cas entre-autres du programme consacré aux compositions profanes de Mattheo ROMERO et de CARMINA LATINA.